PlanetHumus

AGRICULTURE – Ressources alimentaires, eau, climat, énergie, exodes – migrations. Appliquons les connaissances en sciences du sol. Car nous avons désertifié la moitié des terres fertiles du Globe depuis 10'000 ans. L'HUMUS de la terre se situe au coeur des solutions. D'immenses régions sahariennes, du Moyen-Orient et méditerranéennes étaient vertes auparavant. Solutions : régénérer l'humus et la biodiversité des sols, reforester. C'est possible, l'expérience le montre…


Initiative 4 pour 1000 : agriculture, fertilité, forêt, climat

Initiative 4 pour 1000 (carbone)

Augmenter de 4/1000 le carbone des sols (humus) et des couverts végétaux, chaque année, permettrait de stopper la concentration de CO2 atmosphérique.

Tout en améliorant la fertilité des terres et la circulation de l’eau, prévenant sécheresses et inondations. Base de la sécurité alimentaire. Prévention des exodes – migrations. Economies d’énergies.

Infos : https://planethumus.com et https://agrihumus.com

Pour télécharger le document (PDF 8 pages), cliquez ci-dessous :

https://agrihumus.com/wp-content/uploads/2018/05/presentation_initiative_4p1000.pdf

Dès 2015 (COP21) : les transitions énergétique et agricole mondiales vont de l’avant ! Voir Ministère agricole (France) :

http://agriculture.gouv.fr/4-pour-1000-et-si-la-solution-climat-passait-par-les-sols-0

—————————-

Les deux plus puissantes ressources d’énergie sur la Planète : la photosynthèse végétale (grâce au soleil), photosynthèse qui “fabrique” les matières organiques végétales. Et l’humification (formation de l’humus de la terre) grâce aux organismes des sols, les matières organiques leur servant de nourriture. 

Le schéma simplifié ci-dessous résume ce qui précède :

Hélas, ces deux puissants processus énergétiques (photosynthèse et humification), indispensables à la Biosphère, ont été progressivement détruits par l’Homme depuis environ 10’000 ans (sources ONU / PNUE). Ainsi près de la moitié des terres fertiles du globe a été transformée en sols stériles et déserts.


ARBRES – FORETS – VEGETAUX, BASES DE VIE, NOTRE FUTUR

Regardez le reportage (Passe-moi les jumelles)
vendredi 20 avril 2018 à 20h05, RTS1 (Suisse)

“Paju vous emmène au coeur de la forêt, en compagnie d’Ernst Zürcher, un ingénieur forestier et chercheur atypique qui accorde autant de crédit aux croyances ancestrales qu’à ses connaissances scientifiques”.

Rediffusions :

  • sam. 21 avril 2018 à 00:50 sur RTS2
  • sam. 21 avril 2018 à 11:00 sur RTS2
  • lun. 23 avril 2018 à 15:50 sur RTS2
  • mar. 24 avril 2018 à 11:50 sur RTS2


ARBRES – FORETS – VEGETAUX, BASES DE VIE, NOTRE FUTUR

  • Acteurs du cycle de l’eau, formation et préservation de sols fertiles, gîtes de biodiversité
  • Transformation du carbone atmosphérique, “fabrique” de matières organiques, d’oxygène
  • Stockent (séquestrent) beaucoup de carbone, remèdes face au réchauffement du climat
  • Ressources de bois, de matières premières, maillon productif du contexte économique
  • Complémentaires à l’agriculture : fournitures d’humus potentiel (exemples compostage, BRF – Bois Raméaux Fragmentés, source de matières ligneuses. soit formation d’humus “long terme”
  • Formation de nouvelles molécules vitales, épurées de pollutions
  • Constituent, grâce à la photosynthèse (+ soleil), une puissante ressource énergétique
  • Agro-Foresterie et permaculture : techniques écologiques agricoles d’avenir

Cliquez sur :

Lien vers le diaporama du Professeur Dr Ernst Zürcher, ingénieur forestier

Cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir le diaporama (PDF)

Lien vers le livre du Prof Dr Ernst Zürcher :

Lien Youtube vers le film “L’Homme qui plantait des arbres” de Jean Giono

Cliquez sur la flèche pour lancer la vidéo

 

IMPORTANT !

Dès 2015 (COP21) : transitions énergétique et agricole mondiales, voir Ministère agricole (France) : http://agriculture.gouv.fr/4-pour-1000-et-si-la-solution-climat-passait-par-les-sols-0
et : « Initiative 4 pour 1000 » : https://www.4p1000.org/fr


Incendies en forêts méditerranéennes : l’oubli des décideurs

Vers une sylviculture axée sur la protection des forêts et des sols et la complémentarité “Forêt – Agriculture”

De l’ordre de 600’000 hectares de forêts brûlent chaque année autour de la Méditerranée. Outre l’atteinte aux vies humaines, aux infrastructures et habitats construits, ces désastres ont des conséquences majeures sur l’environnement local et global :

  • la destruction de la forêt constitue aussi un immense drame écologique. Ces couverts végétaux sont précieux : réservoirs de flore et de faune, protecteurs des sols et du cycle de l’eau, puits de carbone, producteurs de bois et d’oxygène, régulateurs du climat, lieux de paix, de détente, de régénération.
  • Voilà des territoires peu respectés, signalant l’indifférence de la majorité d’entre nous et des décideurs. La désertification du pourtour méditerranéen, amorcée depuis des siècles par les civilisations précédentes (Grecs, Romains, etc) se poursuit vers le Nord, poussée par le Sahara. Les pays européens auraient intérêt à s’investir dans la protection des Forêts méditerranéennes.

Il existe des moyens d’actions essentiels :

Lire la suite