PlanetHumus

AGRICULTURE – Ressources alimentaires, eau, climat, énergie, exodes – migrations. Appliquons les connaissances en sciences du sol. Car nous avons désertifié la moitié des terres fertiles du Globe depuis 10'000 ans. L'HUMUS de la terre se situe au coeur des solutions. D'immenses régions sahariennes, du Moyen-Orient et méditerranéennes étaient vertes auparavant. Solutions : régénérer l'humus et la biodiversité des sols, reforester. C'est possible, l'expérience le montre…


Face aux exodes : revitaliser des sols agricoles abandonnés

Créer de nouvelles richesses : revitaliser,

régénérer des sols agricoles abandonnés

 

Créer de nouvelles richesses, c’est redonner une place centrale à l’agriculture et à la forêt, tout en régénérant des territoires dégradés vidés de leurs habitants. Du super gagnant-gagnant. Principaux avantages : créations d’emplois et d’entreprises, réhabilitation de sols épuisés (grâce aux humus + biodiversité du sol + couverts végétaux), frein aux migrations, stockage / séquestration de carbone au sein de la terre, rétablissement du cycle de l’eau, contribution à la lutte contre le réchauffement climatique. Accroître la sécurité alimentaire.

Remarquable opération dans le Sud de l’Europe, présentée dans le journal 24 Heures de Lausanne du 16-17 juin 2018


(cliquez sur l’image ci-dessous pour ouvrir l’article en PDF)

Cet article peut être consulté à cette adresse : https://bernardkmartin.files.wordpress.com/2018/06/adopter_un_olivier.pdf

ou sur le site de 24 heures :

https://www.24heures.ch/news/adopter-olivier-sauver-village/story/24773498

—————-

Explications de base

Photosynthèse et humification (formation, fabrication d’humus) constituent les clés de base de toutes activités humaines. Ces deux processus biologiques constituent les sources les plus puissantes d’énergies sur notre Planète (grâce au soleil).

Schéma, synthèse :


Initiative 4 pour 1000 : agriculture, fertilité, forêt, climat

Initiative 4 pour 1000 (carbone)

Augmenter de 4/1000 le carbone des sols (humus) et des couverts végétaux, chaque année, permettrait de stopper la concentration de CO2 atmosphérique.

Tout en améliorant la fertilité des terres et la circulation de l’eau, prévenant sécheresses et inondations. Base de la sécurité alimentaire. Prévention des exodes – migrations. Economies d’énergies.

Infos : https://planethumus.com et https://agrihumus.com

Pour télécharger le document (PDF 8 pages), cliquez ci-dessous :

https://agrihumus.com/wp-content/uploads/2018/05/presentation_initiative_4p1000.pdf

Dès 2015 (COP21) : les transitions énergétique et agricole mondiales vont de l’avant ! Voir Ministère agricole (France) :

http://agriculture.gouv.fr/4-pour-1000-et-si-la-solution-climat-passait-par-les-sols-0

—————————-

Les deux plus puissantes ressources d’énergie sur la Planète : la photosynthèse végétale (grâce au soleil), photosynthèse qui “fabrique” les matières organiques végétales. Et l’humification (formation de l’humus de la terre) grâce aux organismes des sols, les matières organiques leur servant de nourriture. 

Le schéma simplifié ci-dessous résume ce qui précède :

Hélas, ces deux puissants processus énergétiques (photosynthèse et humification), indispensables à la Biosphère, ont été progressivement détruits par l’Homme depuis environ 10’000 ans (sources ONU / PNUE). Ainsi près de la moitié des terres fertiles du globe a été transformée en sols stériles et déserts.


Energie – climat – agriculture : + 4 pour 1000 carbone – pays membres

Extraordinaire ! Energie – climat – agriculture

Voyez la liste des 200 pays, Organisations et Institutions mondiaux

de l’Initiative 4 pour 1000 carbone vers la page “MEMBRES”


COP23 – ENERGIES, INTERACTIONS SOL-HUMUS-VEGETAUX-CLIMAT

COP23 dont “Initiative 4 pour 1000” :

4 pour 1000 de carbone : végétaux – sol – humus = sécurité alimentaire, lutte contre le réchauffement climatique 

Résumé:  Grâce au soleil – la plus puissante source d’énergie – la photosynthèse végétale permet la formation des plantes / riches en carbone. Ces ressources entretiennent microorganismes et faune. Résultat, biosphère sur la Planète Terre : les matières organiques abondantes en carbone. Puis leurs consommation – digestion – décomposition (humification = formation d’humus riches en carbone et en éléments nutritifs) participent principalement, avec les argiles, à la fertilité des sols. L’ensemble se fonde sur les “cycles bio-géochimiques” : principalement carbone, azote, eau (hydrogène et oxygène).

Pour lire la suite, cliquez ici