PlanetHumus

AGRICULTURE – Ressources alimentaires, eau, climat, énergie, exodes – migrations. Appliquons les connaissances en sciences du sol. Car nous avons désertifié la moitié des terres fertiles du Globe depuis 10'000 ans. L'HUMUS de la terre se situe au coeur des solutions. D'immenses régions sahariennes, du Moyen-Orient et méditerranéennes étaient vertes auparavant. Solutions : régénérer l'humus et la biodiversité des sols, reforester. C'est possible, l'expérience le montre…

” Testament agricole “

photo-sir-albert-howard” Testament agricole “

” pour une agriculture naturelle “

de Sir Albert Howard, botaniste,

ingénieur agronome

Il mena une partie de sa carrière en Inde où il put observer et apprécier les pratiques traditionnelles des paysans. Préoccupé en premier lieu par les questions de fertilité des sols en lien avec leur teneur en matières organiques il développa notamment des procédés de recueil et de compostage des matières organiques (procédé Indore du nom de la station expérimentale où il le développa). L’un des aspects importants de sa pensée est le lien qu’il établit entre fertilité des sols, qualité des aliments et santé des populations. Il craignait notamment que l’usage d’engrais synthétiques associés aux pesticides ne nuise à terme à la fertilité des sols aussi bien qu’à la santé des populations humaines.

De retour en Angleterre, où il fut anobli pour ses travaux, il développa ses techniques et fut à l’origine de la création de la Soil association, visant à promouvoir les pratiques d’agriculture biologique. Il a résumé sa pensée dans sa dernière œuvre : “Le Testament Agricole”. Son ouvrage a influencé et inspiré tant des agriculteurs que des agronomes qui formèrent le mouvement de l’agriculture biologique en Angleterre comme en France, en Suisse et dans le monde. L’association Nature & Progrès en France s’est créée à l’image de la Soil Association.

Source et tiré de : Wikipedia

Reproductions du livre autorisées ici par :     Editions DANGLES   /   Piktos Groupe éditorial

Pour aller plus loin sur l’Agriculture Biologique :    FiBL – Institut de recherche de l’Agriculture biologique