PlanetHumus

AGRICULTURE – Ressources alimentaires, eau, climat, énergie, exodes – migrations. Appliquons les connaissances en sciences du sol. Car nous avons désertifié la moitié des terres fertiles du Globe depuis 10'000 ans. L'HUMUS de la terre se situe au coeur des solutions. D'immenses régions sahariennes, du Moyen-Orient et méditerranéennes étaient vertes auparavant. Solutions : régénérer l'humus et la biodiversité des sols, reforester. C'est possible, l'expérience le montre…


Permaculture : techniques agro-écologiques d’avenir

Surprenante : la permaculture !

La “permaculture”, fondée sur des connaissances scientifiques essentielles

En botanique, zoologie, agronomie, pédologie, climat, réalité des cycles planétaires “bio-géochimiques”, elle date depuis bientôt une quarantaine d’années. Cette approche globale “agricole, forestière, environnementale, fonctionnement d’ensemble de la Biosphère”, elle constitue une nécessité – mais révolution quant aux liens entre l’Humanité, la sécurité alimentaire et la Biosphère. Empiriquement, certains de nos lointains ancêtres sur plusieurs continents appliquèrent (méthodes encore pratiquées selon les endroits) des usages agricoles assez semblables : mélanger, diversifier des espèces agricoles différentes mais inter-utiles, sur plusieurs étages en hauteur leur permettant de décupler les récoltes…

Génial, l’un de ses principaux chercheurs fut Bill Mollison, australien, qui a reçu le Prix Nobel Alternatif en 1981.

Naissance : 4 mai 1928
Stanley (Tasmanie) (Australie)
Décès : 24 septembre 2016 (à 88 ans)
Hobart (Tasmanie)
Domicile : Australie
Nationalité : Australien
Domaines : biologiste, environnementaliste
Institutions : Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation
Diplôme : Université de Tasmanie
Renommé pour : Psychologie environnementale, permaculture
Distinctions : prix Nobel alternatif en 1981

(Cette courte présentation est extraite de Wikipedia)

—————

Une question quant au comportement de l’ensemble des habitants sur cette Planète :

Comment se fait-il que ces informations essentielles furent si longtemps quasiment sous silence, particulièrement au sein des politiques, des gouvernements, des administrations, des sociétés marchandes ? Seules quelques ONG développèrent des efforts de diffusion et d’appliquer…

Parmi d’autres précieuses sources d’informations, cliquez ci-dessous pour voir la bande-annonce du film “L’éveil de la permaculture” :

Alors que les écosystèmes menacent plus que jamais de s’effondrer, la permaculture laisse entrevoir une lueur d’espoir… A la croisée de l’ancien monde marchand et consumériste et du nouveau monde de la créativité et du partage, ce film nous invite à un voyage initiatique au pays de la permaculture.

A voir absolument !

En savoir plus sur : http://leveildelapermaculture-lefilm.com/

Informations complémentaires : https://agrihumus.com/permaculture-vers-une-forme-dindependance-ecologique/

 

 


IMMIGRATION – Silence du gouvernement

IMMIGRATION – Silence du gouvernement

copie correspondance, ci-dessous :

—————————————————————————————–

Ste-Croix, le 3 janvier 2014

JOURNEES « Interactions SOL – PLANTE – CLIMAT – ENERGIE – EAU – MIGRATIONS – IMMIGRATION »

Colloques pluridisciplinaires annuels

Fondateur, concepteur, organisateur :                                                                                                                                                 

Bernard K. Martin

Ancien député, entrepreneur environnemental, consultant

Rue du Tyrol 25, 1450 Ste-Croix (Suisse)      078/642.53.05

RECOMMANDE

Au Conseil fédéral, Palais fédéral – 3003 Berne

Mesdames les Conseillères fédérales, Messieurs les Conseillers fédéraux

– Mmes Doris Leuthard, Eveline Widmer-Schlumpf, Simonetta Sommaruga

– MM. Didier Burkhalter, Johann N. Schneider-Ammann, Alain Berset

Approche systémique (globale)

« Agriculture durable – humus / biodiversité du sol – carbone – climat – énergie – eau – migrations – IMMIGRATION »

Mesdames les Conseillères fédérales, Messieurs les Conseillers fédéraux,

suite à mes correspondances depuis 2012, aucune réponse de vos Départements respectifs, ni du Conseil fédéral, ne m’est parvenue. NI MEME UN ACCUSE DE RECEPTION ? (Exception faite de l’OFAGR, après plus d’une année (!), réaction partielle, voire superficielle…)

Sauf votre respect, chacun de vos départements est directement concerné par l’approche globale citée en référence.

Lire la suite