PlanetHumus

AGRICULTURE – Ressources alimentaires, eau, climat, énergie, exodes – migrations. Appliquons les connaissances en sciences du sol. Car nous avons désertifié la moitié des terres fertiles du Globe depuis 10'000 ans. L'HUMUS de la terre se situe au coeur des solutions. D'immenses régions sahariennes, du Moyen-Orient et méditerranéennes étaient vertes auparavant. Solutions : régénérer l'humus et la biodiversité des sols, reforester. C'est possible, l'expérience le montre…


1ère analyse : liens “SOL – HUMUS – CLIMAT – SECURITE ALIMENTAIRE” !

Newsletter du 3 octobre 2017

Approches et solutions globales
«SOL – HUMUS – CLIMAT – SECURITE ALIMENTAIRE – MIGRATIONS»

Explications des interactions

1ère analyse / synthèse : véritable approche globale révolutionnaire !

Je totalise bientôt une cinquantaine d’années d’activités diversifiées dans plusieurs pays, centrées sur la protection des terres agricoles, des forêts et de l’eau, intégrant la lutte contre l’érosion et la désertification des sols (donc prévention des migrations).

Les résultats remarquables obtenus m’incitent au partage, à la transmission. Je les raconte dans un livre, nos deux blogs, nos newsletters. J’ai conçu et organisé des colloques pluridisciplinaires en relation avec cette approche globale (systémique).

L’article paru dans Biofutur de septembre 2016 développe remarquablement cette approche globale :

Article Biofutur de septembre 2016 – Cliquez pour ouvrir ce document https://planethumus.com/sol-climat-indissociables-article-biofutur/

Pour la suite, vers la Newsletter du 3 octobre 2017 : cliquez ici


Eau, climat, agriculture – ressources alimentaires. Migrations ….

Bientôt 50’000 visites sur :  planethumus.com  et  agrihumus.com

FONDEMENTS DE NOS VIES

Les spécialisations scientifiques / professionnelles, certes utiles et nécessaires, entraînent souvent vers des domaines tellement complexes que l’on perd de vue l’essentiel à la base de nos existences, au plan vital. Comparaison intéressante : en médecine, l’importance et la complémentarité entre “généralistes” et “spécialistes”. S’agissant d’agriculture, d’agronomie, de climat, de ressources en eau, des domaines tels que pédologie + botanique + zoologie + écologie (écologie = enseignement universitaire, faut-il le rappeler ?) constituent des piliers du savoir dont il y a lieu de tenir sérieusement compte.

Qu’est-ce qui est essentiel ?

L’air (pur) : quasiment chaque seconde.

L’eau (potable) : journellement.

Une alimentation non polluée, diversifiée.

Un climat, un habitat : confortables – autant que possible.

Fondamentalement, ces facteurs reposent sur une gestion à long terme des terres agricoles et forestières, tenant compte du sol vivant et de l’ humus – bases de fertilité et durabilité des ressources alimentaires.

Lire la suite