PlanetHumus

AGRICULTURE – Ressources alimentaires, eau, climat, énergie, prévention MIGRATIONS – immigration. – - – Appliquons vraiment les connaissances en pédologie (sciences du sol). Transformons nos concepts, changeons nos habitudes. – - – Car nous avons (déjà) désertifié la moitié des terres fertiles du Globe depuis 10'000 ans. Et la tendance se poursuit. – - – Par exemple, d'immenses régions sahariennes et du Moyen-Orient étaient vertes il y a quelque 6000 ans. – - – De même autour du Bassin méditerranéen, de la Grèce à l'Espagne, de l'Egypte à l'Algérie et jusqu'au Maroc. – - – Solutions fondamentales : régénérer l'humus et la biodiversité des sols, recycler les matières organiques, reforester. – - – - C'est possible, les connaissances académiques et l'expérience le montrent…

Un entrepreneur témoigne

Je témoigne brièvement ici d’une quarantaine d’années en tant qu’expérimentateur, fabricant – industriel de compost forestier en France (prévention des incendies de forêts dans le Sud),
chargé de mission par l’Etat en Suisse, concepteur – réalisateur de projets, consultant pour des ONG (Ethiopie, Haïti),
politicien engagé pour la défense de l’environnement,
de l’humus et des agriculteurs, auteur d’un livre sur ces thèmes
puis fondateur des Journées romandes “Sol-plante-climat-énergie-eau” – - colloques annuels interdisciplinaires.
Créateur des sites http://planethumus.com et http://agrihumus.com     Résumé de mon parcours : Profil “Linked in” de Bernard K. Martin
— 

Fin des années 1960

J’avais environ 25 ans lorsque j’expérimentai le recyclage de matières organiques  dans mon jardin. Résultats fulgurants, sur une terre relativement pauvre.

Années 1970-1980

Département du Var – Sud de la France. Achat du Domaine des Romey, un territoire agricole abandonné pour cause d’érosion des terres, qualifié d’ “inexploitable” . Expériences agro-forestières de régénération des sols grâce aux composts produits dans le cadre de la prévention des incendies de forêts

COMMUNIQUE DE PRESSE 2

(débroussaillement / pare – feu).   …...       Multiples tests et analyses sur légumes, arbres fruitiers, plantes paysagères. Mise au point de trois composts différents (gamme Promus), ensachage, palettisation, ventes – aussi à l’exportation. 5’000 tonnes de compost produit par Provence Humus SA, correspondant à environ 300 hectares de forêts mises hors du feu.

Magnifique réussite d’une entreprise “globale” alliant :  forêt – agriculture écologique – lutte contre l’érosion – régénération des sols – climat / stockage du carbone – création d’emplois.  Des résultats à mettre en parallèle avec les expériences sur les BRF (Bois Raméaux Fragmentés) initiées par l’équipe du Professeur LEMIEUX, Université LAVAL / Canada ...Une opération cependant non rentable, à l’époque, compte tenu des lois du marché. Concurrence de la tourbe et de certains “terreaux” douteux. Entreprise tenue financièrement à bouts de bras par des fonds privés et des fondations.

Soutiens publics quasi inexistants pour une démarche largement d’intérêt public, malgré un immense effort de contacts avec les Ministères français et les Autorités locales (Conseils Régional, Général, communes des environs, etc.).                               Une péripétie que je raconte dans un chapitre de mon livre : 

……….

Pour commander le livre : Editions L’Harmattan, Paris 

...             Table matières du livre

Années 1980-1990

De retour en Suisse. Engagé par l’Etat de Vaud sur la base de mon vécu en Provence. L’équipe du Service cantonal de la Protection des Eaux avait suivi notre aventure provençale relatée par les medias, écouté l’une de mes conférences et visionné un film tourné au Domaine des Romey. Création du bureau-conseils CompostDiffusion Snc avec mon associé Christian Nanchen.

Chargés de mission pour le développement du compostage “propre”  / matières organiques issues de la séparation des déchets à la source.  Nombreux cours, conférences, documents pédagogiques, études de faisabilité. Essais-vitrines agricoles “avec et sans compost” avec le Laboratoire Sol-Conseils Changins / Nyon.    Sous MANDAT DE L’ETAT DE VAUD. Résultats des Essais-vitrines compost : tout simplement remarquables.

Présentation-Synthèse Essais-vitrine agricoles – Serge Amiguet, SolConseils

De nombreux rapports et synthèses à l’appui. Mais aucune suite officielle digne de ce nom. Silence radio de quasiment tous les responsables de l’Agriculture, tant de la part des cantons que de la Confédération…

Ce sujet est abordé dans mon livre. 

Années 1990

Missions “compostage – humus” en Ethiopie et en Haïti pour des ONG.

Puis établissement en Haïti en vue de créer un bureau d’études et animation dans le but de valoriser les matières végétales et animales (techniques de recyclage) afin de régénérer les terres agricoles, garantir les ressources alimentaires, rétablir les cycles de l’eau et du carbone. ……En haut : ateliers / préparation des matières à composter (à Jacmel). En bas : champ de maïs (à Rivière Froide), devant : sans compost, derrière : avec compost. Magnifiques résultats : multiplié les récoltes par quatre, divisé par deux les besoins en eau des plantes, augmenté la biodiversité des sols, y séquestrer du carbone ;  des observations confirmant celles obtenues en Provence et dans le Canton de Vaud – mesurées par des Laboratoires reconnus….

En haut : brassage d’un tas de compost à Jari (Wello) – Ethiopie.          Photo du bas : désert de Judée (Israël), cette zone était verte il y a 3 à 5′ooo ans. En cause : feu, hache, labours/sols à nu, méconnaissance de l’humus, guerres.

Années 1998-2000

Candidat Expo 01. EXPOSITION NATIONALE SUISSE. Dépôt d’un remarquable projet suisse et européen, “Terraformation” , alliant toutes les techniques d’agriculture durable dans la perspective de lutter contre la désertification des sols dans le monde, prévenir sécheresses et famines,  freiner les exodes ruraux  (migrations, IMMIGRATION).

Une heureuse initiative privée soutenue par des ONG et des entreprises suisses, hélas “courageusement” sabotée anonymement par le jury d’Expo 01 (un jury type écran de fumée classique… mais au pouvoir puissant …). Un projet pourtant agréé dans un premier temps par la Direction générale d’EXPO 01…

Un autre chapitre aussi.

… à suivre …

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.